mercredi 27 février 2008

BAMBAA KLATT, ET ZOUP LA !!

"Me Barrio" h65x45x35cm

Et voilà pour compléter la série des mains. Bon faudrait voir à ne pas croire que ce sera tout les jours comme ça, mais c'était bien de compléter les posts sur cette paire. Mais pour sûr je ne serais pas tjrs aussi régulier, par contre à raison de un ou deux posts par semaine déjà c'est bien non? (en fait je me rends pas compte).
Là il s'agit d'une sculpture life size (comme la précédente), en marbre (un morceau trouvé sur un chantier de démolition que j'avais gardé précieusement), montée sur un socle en acier et en hêtre. C'est cette pièce qui en fait est à l'origine de ce dyptique sur les mains. J'ai une affection toute particulière pour cette sculpture qui représente bien la manière dont je veux aborder la sculpture et qui s'inscrit bien dans la démarche de mon taff perso, par le choix du sujet (entre classique et moderne ou contemporain), par le choix des techniques (assez traditionnelles: taille, soudure, assemblage), et par le côté figuratif, symbolique et décalé. La main d'inspiration somme toute assez classique est suspendue dans la pose recherchée qui est elle, assez style gang/possee (d'où son titre qui représente mon barrio). Pour placer la main comme je le désirais j'ai eu recours à ce "bras" genre cyber/robot qui s'ancre dans son socle en hêtre assemblé assez roots (tenon, tourillons et agrafes maison).
J'aime bien les sujet réalistes et anatomiques, et là je me suis bien éclaté, même si le travail du marbre a été un peu fastidieux vu que c'était ma première pierre et que je me suis fait quelques belles frayeurs pendant la taille (surtout cette sale veine vicieuse, bien cachée et molle apparue en falch après seulement deux ou trois coups de massettes. Heureusement qu'il me restait assez de matière pour placer les deux doigts pliés: l'annulaire et l'auriculaire. De rage j'ai même gardé ce putain d'éclat comme une relique). Bon je trouve la pierre au final un peu moins technique que le bois (surtout comme la loupe de l'autre main: tout en fil et contre fil très serrés), mais qu'est ce que la finition dans ce bloc de marbre a été longue et fastidieuse. En même temps je demande à voir sur une pièce d'une composition plus enlevée où là le matériau de la pierre doit être bien plus difficile à gérer, là il s'agit tout de même d'une pièce assez ramassée et compacte.
Cette statue a été exposée plusieurs fois, seule ou avec l'autre, en paire: gauche et droite, dont les deux poses se complètent bien, avec de plus une en marbre et une en bois sur deux socles qui se répondent eux aussi en bois et en pierre de manières croisés et inversées (là c'est peut être pas trop clair). Puis scellées sur ces deux espèces de cyber-bras en acier pour faire le lien. Je l'ai aussi exposée dans une installation pour une expo sur la paix à la défense (ou lors des ateliers portes ouvertes de Montreuil), face à un gros gun, genre réplique de "M60", (j'essaierais de poster un jour une tof de cette installation).
Mais ça c'est une autre histoire...

Ben dis donc quel pavé, j'espère que c'est clair , pas trop relou, redondant et que ça te saôule pas trop Ô divin et unique lecteur. Mais bon je m'évertue et je me tue, pour essayer de te captiver et d'être clair.
de toute façon j'en suis encore à mes prémices littéraires et c'est pas facile de renouer avec le français écrit (et putain qu'jétais môvé en français à l'école). En plus c'est pas évident d'écrire sur son propre taff, mais c'est un bon exercice. Ne sois pas trop dur et sois indulgent avec moi.
Bien à toi et à bientôt pour de nouvelles élucubrations dithyrambiques sur la sculpture.
bon jour et hop là!!
zee capt (décidément très en forme.. :)

2 commentaires:

Maëster a dit…

Yep, bienvenue dans la bloboboshère, my dear !
Content de pouvoir admirer tes travaux, récents ou anciens, et de lire tes délires. Le Ganesh new-look est mimi tout plein...
On va suivre tout ça.

Anonyme a dit…

Depuis le temps que t'en parle, il
était temps que tu t'y colle!
Alors la suite please ;)
Olive